Entre cousins

Commentaire de la coutume de Normandie par Berault, Godefroy, 1776

Nombre d’ancêtres

Si on fait le calcul du nombre de nos ancêtres, on a 2 parents, 4 grands-parents, 8 arrières-grands-parents etc..; ce qui fait qu’on peut estimer que si on remonte jusqu’à la révolution, cela revient à rechercher environ 256 ancêtres. Si l’on pousse jusque 1650, date « raisonnable » en fonction des archives existantes, le nombre d’ancêtres monte alors à plus de 4000 !

En comptant tous les descendants intermédiaires, cela donne environ 8000 ancêtres à retrouver !

Aujourd’hui, nous en avons identifié un peu plus de 2000 , ce qui fait un quart, de quoi s’occuper encore un peu !

Ce calcul qui multiplie par 2 les ancêtres à chaque génération est théorique car si on continue, cela ferait plusieurs milliards il y a mille ans !

En fait, les ancêtres, du fait du peu de mobilité des populations, et peut être aussi pour conserver les Terres au sein de la famille, se mariaient, sciemment ou non, entre cousins plus ou moins éloignés.

Pour les recherches généalogiques, cela facilite la tâche car cela réduit le nombre d’ancêtres à chercher; par exemple, deux cousins germains qui se marient ensemble n’ont à eux deux que 6 grand-parents différents au lieu de 8.

Mais d’un autre côté, ça complique aussi le travail car on se retrouve souvent avec beaucoup d’homonymes, entre les cousins germains, les pères et les fils qui portent le même prénom et donc sèment la confusion !

Le droit canon imposait d’obtenir une dispense lors d’une demande de mariage entre cousins dont la consanguinité au 4ème degré était établie ou connue; sans dispense, pas de mariage ou même risque d’annulation de mariage comme on le voit dans la rubrique Les récidivistes du Mariage !

Nous avons comme beaucoup, de nombreux cas de mariages consanguins (ou endogamie), dont voici deux exemples …

Le mariage consanguin le plus fort

Léonce Adrien Bréjon (1860 – 1935) x 1885 Angèle Mantel (1870 – 1935) étaient cousins au 4ème degré. C’est à dire que deux de leurs arrière-grands-parents Françoise Rosalie Mantel et Pierre Gabriel Mantel étaient frère et sœur parmi une fratrie d’au moins 8 enfants.

Je ne suis pas sûr que Léonce et Angèle le savaient car leur lien a plus d’un siècle d’ancienneté …


Cousinage entre Léonce Bréjon et Angèle Mantel

Le mariage consanguin le plus récent

Il s’agit du mariage de nos grands-parents maternels Louis Hamon et Hortense Le Moigne, mariés en 1935.

Ici, le lien entre eux est assez lointain car il date de 8 ou 9 générations (ce qui fait environ 250 ans) mais il existe !


Mariage de Louis Hamon et Hortense Le Moigne en 1935
Cousinage entre Louis Hamon et Hortense Le Moigne